Comment détruire un nid de frelons asiatiques ?

Le nid primaire de frelons asiatiques

Chaque année, à la sortie de l’hiver, la femelle fondatrice sort de son état d’hivernation. Il ne lui faut que quelques jours pour pondre son premier œuf. Pour cela, elle bâtit une première alvéole, suspendue à un cordon, qui est encore difficile à débusquer. En quelques jours, ce nid dit « primaire » va s’agrandir, la fondatrice ajoutant des alvéoles et autant d’œufs. Elle protège bientôt les alvéoles d’une enveloppe concentrique qui grandit au fil des semaines, passant de la taille approximative d’une balle de golf à la taille d’un bol.


Quand et comment détruire un nid primaire de frelons asiatiques ?

Les frelons asiatiques sont susceptibles d’attaquer tout intrus approchant leur nid. L’intervention doit donc être effectuée par des professionnels disUn œuf met 6 semaines à éclore. Une fois que tous les individus sont nés, la colonie abandonne le nid afin de construire le nid secondaire – ou nid définitif. Il est donc judicieux d’intervenir rapidement, lorsque le nid primaire est toujours occupé et, de préférence, avant l’éclosion d’un maximum d’œufs. Le nid peut être détruit simplement, de manière mécanique. Parallèlement, il est recommandé de procéder à l’élimination de la fondatrice en la piégeant.



Comment détruire un nid secondaire ?

Le nid secondaire – ou nid définitif – fait son apparition en été. Il affiche des dimensions pouvant dépasser 1 mètre de diamètre. Cette taille est proportionnelle au nombre d’individus qui composent la colonie. Face à un nid secondaire, la plus grande prudence s’impose. Il est indispensable de disposer d’équipements de protection fiables. Par ailleurs, la destruction mécanique d’un nid de frelons asiatiques n’est pas toujours envisageable : l’usage d’un produit biocide peut s’avérer indispensable. Il convient donc de faire appel à un professionnel.


Détruire un nid de frelons asiatiques : le piégeage de printemps

Du fait de sa taille réduite, il peut être délicat de trouver un nid primaire avant qu’il ne soit abandonné. Il est donc intéressant d’agir à titre préventif, en procédant à un piégeage de printemps. Le but : capturer les femelles fondatrices avant qu’elles ne pondent. Les pièces sont à poser dès que les températures avoisinent 13 °C.

Création Dopinet agence web made in France.